Découverte de l’Arménie : culture, histoire, architecture, religion,…

La nature                                                                   

En traversant ce pays de 30 000 km² vous rencontrerez des écosystèmes très diversifiés et une remarquable variété de faune et de flore. En effet, sur ce territoire peu étendu poussent plus de 3 200 variétés de végétaux dont 120 sont spécifiques à l’Arménie et  qui portent des noms arméniens.

Avec des montagnes enneigées à quelques heures de voiture des vallées à climat subtropical et avec de forts changements d’altitudes et de climats, vous rencontrerez sept printemps lors d’une même visite.

L’histoire et la culture

Visiter l’Arménie c’est remonter le temps et sentir le souffle de plus de 41 siècles d’histoire. C’est connaître  le « pays protégé par l’Ararat biblique » où repose l’Arche de Noé ; la terre où l’humanité naquit une deuxième fois.

L’Arménie offre un petit quelque chose à chacun.

Aujourd’hui, la vie à Erévan est un mélange harmonieux de passé et de présent. Les habitants sont très fiers de leurs traditions, culture, arts et religion, de leur cuisine délicieuse et de  leur hospitalilé.

Avec ses musées et ses théâtres, son opéra, ses parcs, restaurants, cafés-trottoires, clubs, jazz-restaurants et autres attrations sportives, Erévan est une ville grouillante, attrayante et pleine  d’activité.

En partioculier, le comportement chaleureux et amical des gens rendra votre visite inoubliable. Une seule visite n’est jamais suffisante. Cette terre, où se mélangent l’ancien et le nouveau, a un attrait particulier pour tous ceux qui la visitent.

Ne soyez pas surpris si vous réservez votre prochain voyage en Arménie alors que vous n’êtes pas encore parti.

La religion 

L’Eglise Apostolique Arménienne est la plus ancienne église nationale. En établissant cette église, l’Arménie est devenue le premier pays à avoir adopté le christianisme comme religion d’Etat en 301. Ses origines remontent aux missions des Apôtres Bartholomé et Thaddée au premier siècle ; l’Arménie est l’un des premiers centres de la chrétienté.

L’ architecture

La singularité de l’Arménie a été préservée par son  architecture, sa musique, la sculpture des Khatchcars et les manuscrits ornés d’enluminures qui nous ont transmis un riche héritage  et influencé l’art en Europe et en Asie.

Les nombreux monuments d’art et d’architecture ayant survécu sur le territoire du pays et  loin derrières les limites du plateau arménien, leur grande valeur artistique, leur rare beauté et  leur originalité  ont depuis toujours attiré l’attention des chercheurs et des spécialistes  (architectes, artistes et critiques d’art).

Les monuments architecturaux préservés en Arménie sont  importants pour étudier le développement de l’architecture mondiale et des principes  de construction des monuments  publics et religieux dans nombre de pays de l’Europe de l’Ouest.

Les sciences

Il existe 75 Instituts Scientifiques de Recherche et Développement, dont 41 sous l’autorité de l’Académie des Sciences. Environ 6500 chercheurs et techniciens y travaillent.

Les travaux menés concernent la chimie (organique et non organique, le chimie physique, la chimie des polymers), la biologie moléculaire, la biotechnologie, la microbiologie, la biochimie, l’optique physique, la physique, la radiophysique, la science des marériaux, les machines-outils, les mathématiques, les technologies de l’information, différents domaines de l’électronique, la mécanique, hydroponique, la géophysique, la botanique et d’autres domaines.

Tous ces orgaismes de recherche coopèrent avec des correspondants d’autres pays.

>>> Galerie de photos